Conseils et recettes pour vaincre l’acné

➖ ᗰOᑎ TéᗰOIGᑎᗩGE ᑭEᖇᔕOᑎᑎEᒪ

L’aromathérapie

Les huiles essentielles (HE) sont intéressantes pour traiter l’acné car elles possèdent des propriétés antibactériennes et assainissantes. A privilégier, l’HE de lavande vraie (action astringente et purifiante) et l’HE de tea tree (action antibactérienne et purifiante). A utiliser le soir directement déposée sur le bouton ou les points noirs (HE de tea tree). Il est possible aussi de réaliser un sauna facial (à base notamment d’essence de citron).

L’argile

L’argile ne doit pas être oubliée dans les traitements de l’acné car elle possède des propriétés sébo-régulatrices. Il existe de nombreux produits à base d’argile dans le commerce, privilégier les argiles bio. Et pour un cataplasme maison, mélanger 2 cuillères à soupe d’argile blanche dans 20 cl d’infusion de fleurs de souci.

Attention, l’argile peut être asséchante, ne pas appliquer ce remède plus d’une à deux fois par semaine.

La phytothérapie

La phytothérapie n’est pas à négliger pour traiter l’acné. Parmi les plantes de référence on retrouve la bardane (action antibactérienne) et l’ortie (action anti-inflammatoire). Il est possible d’appliquer sur les boutons d’acné des compresses naturelles faite à partir de 200 g de racines sèches de bardane infusées dans un litre d’eau bouillante.

La levure de bière et son action antibactérienne est aussi intéressante. A associer à la bardane et à la pensée sauvage pour un maximum d’efficacité.

L’acupuncture

L’acupuncture fait partie des techniques douces et naturelles à essayer. La technique consiste à piquer de petites aiguilles sur les points d’acupuncture du visage pour activer la microcirculation, oxygéner la peau, agir sur la régulation du sébum. Céline Claret-Coquet, acupunctrice, explique que « l’acné dépend d’un problème interne et d’un état général de la personne. L’acupuncture prend en compte la personne dans sa globalité et si l’acné est liée à un problème hormonal par exemple, l’acupuncture peut être une aide. »

Plusieurs séances seront nécessaires pour que l’acupuncture fasse ses preuves. Ne pas hésiter à en parler à son dermatologue.

L’alimentation

La lutte anti-acné se passe aussi dans l’assiette. En effet, certains aliments peuvent favoriser l’acné. C’est le cas notamment du lait contenant des précurseurs d’androgènes. La nutrition joue un vrai rôle santé en matière d’acné. A mettre au menu donc des aliments riches en oméga 3 dont l’action anti-inflammatoire soulage les maladies cutanées inflammatoires comme l’acné.

Gels, lotions, crèmes : les cosmétiques contre les boutons d’acné

Les traitements habituels de l’acné sont locaux : des cosmétiques et/ou des médicaments topiques. Les soins pour améliorer la qualité de vie sont disponibles aussi bien en GMS qu’en pharmacie.

Le traitement de référence antibactérien et anti-inflammatoire de l’acné en application locale est le peroxyde de benzoyle. Il est généralement associé à la trétinoïne (un rétinoïde qui atrophie et assèche les glandes sébacées) pour corriger la formation des comédons ou à la vitamine A.

A base de différents actifs sébo-régulateurs et exfoliants, ces produits sont parfois mal tolérés c’est le cas notamment des acides de fruits, de la vitamine A acide, de l’acide salicylique.

Très efficaces, ces actifs peuvent aussi être décapants et sensibilisants pour certains épidermes. C’est pourquoi, il est important de consulter un dermatologue pour traiter son acné. Il sera en mesure d’étudier la sensibilité et la tolérance de la peau et de faire une prescription adaptée.

Quoi qu’il en soit, en cas d’acné juvénile ou à l’âge adulte, les traitements doivent s’accompagner d’une hygiène quotidienne irréprochable avec un nettoyage de la peau matin et soir, avec un gel moussant par exemple, et l’utilisation de crèmes hydratantes non comédogènes.

Attention au savon pour éliminer l‘excès de sébum, il peut aussi se révéler être asséchant.

Les médicaments oraux, des soins pour ados et adultes

Quand les cosmétiques et les traitements locaux ne suffisent pas, des traitements oraux peuvent être envisagés. L’isotrétinoïne est certainement le plus efficace mais il est très encadré à cause de ses effets secondaires potentiels. Chez la femme et les jeunes filles la mise en place d’une contraception peut également aider à améliorer l’acné. Dans les cas d’acné les plus sévères et inflammatoires des antibiotiques seront prescrits.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s